Cirphles
�cole normale sup�rieure CNRS
> CIEPFC > Équipe > Pages personnelles > Valérie Gérard

Valérie Gérard


Née en 1978. Ancienne élève de l’École Normale Supérieure (Ulm A/L 1999), agrégée de philosophie en 2001, j’ai soutenu en décembre 2008 une thèse de philosophie sous la direction de Frédéric Worms : « Critique de l’autarcie morale. Sur les conditions extérieures du rapport à soi ».
J’ai enseigné de 2003 à 2006 à l’Université Lille 3 (en tant qu’AMN), et de 2006 à 2010, à l’Université Strasbourg 2, à l’ENS-Ulm (en tant qu’ATER), et à l’Université Paris 1 (en tant que chargée de cours). Actuellement chargée de recherches à l’ENS-Ulm.

PUBLICATIONS

LIVRES

L’Expérience morale hors de soi, Paris, Puf (Pratiques théoriques), à paraître courant 2011.

Direction de l’ouvrage collectif : Simone Weil, lectures politiques, Éditions Rue d’Ulm, à paraître en mars 2011.

PARTICIPATION À DES OUVRAGES COLLECTIFS

« Les contradictions du pouvoir politique », in Simone Weil, lectures politiques, V. Gérard (dir.), Éditions Rue d’Ulm, à paraître début 2011.

« Republik und Nation », in Hannah Arendt-Handbuch, Leben, Werk, Wirkung, Wolfgang Heuer, Bernd Heiter, und Stefanie Rosenmüller (dir.), Verlag J. B. Metzler, Stuttgart/Weimar (à paraître courant 2011).

« Politique et violence selon Hannah Arendt : La violence antipolitique vs la politisation violente des rapports humains », in Violences : philosophie, anthropologie, politique, Guillaume Sibertin-Blanc (dir.), Toulouse, Euro-philosophie Éditions, Bibliothèque de philosophie sociale et politique (disponible en ligne).

« Penser ce que l’on (nous) fait », in Lire Hannah Arendt aujourd’hui. Pouvoir, guerre, pensée jugement politique, Marie-Claire Caloz-Tschopp (dir.), Paris, L’Harmattan, 2008.

« L’exceptionnalité, les conditions politiques d’une vie humaine », in Hannah Arendt, crises de l’État-nation et pensées alternatives, Anne Kupiec, Martine Leibovici, Géraldine Muhlmann et Étienne Tassin (dir.), Paris, Sens & Tonka, novembre 2007.

« La perdida di senso dei problemi morali nei sistemi totalitari », in Hannah Arendt : Filosofia e totalitarismo, Francesco Fistetti e Francesca R. Recchia Luciani (dir.), Genova, Il Melangolo, 2007.

ARTICLES

« L’action politique selon Hannah Arendt », Cause commune, Paris, éditions du Cerf, printemps 2008 (écrit en collaboration avec Étienne Tassin), traduit en espagnol (Argentine) : « La accion politica », Cuadernos Filosoficos (de la Escuela de Filosofia de la Facultad de Humanidades y Artes de Rosario), n°5, décembre 2008.

« La remise en cause de l’autarcie morale : le sentiment de soi et les mobiles de l’action chez Simone Weil », Simone Weil et la philosophie, Anissa Castel-Bouchouchi (dir.), Études philosophiques (n°3/2007), Paris, PUF, juillet 2007.

« Être citoyen du monde (Épictète, Marc-Aurèle) », Citoyennetés cosmopolitiques, Sonia Dayan-Herzbrun et Étienne Tassin (dir.), Tumultes, n°24, Kimé, mai 2005.

« Conditions et implications politiques de l’action chez Hannah Arendt », Arches, revue du réseau OFFRES, Cluj, Roumanie, 2005, traduit en tchèque in Filosofie jednani, Ondrej Svec (dir.), Prague, OIKOYMENH, 2005.

  |   Contacts & Plans  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Suivre la vie du site RSS