Cirphles
�cole normale sup�rieure CNRS
> CIEPFC > Séminaires > Archives Séminaires > Séminaires 2012-2013 > L’image, l’imaginaire et le Beau selon Sartre, 1927-1972

L’image, l’imaginaire et le Beau selon Sartre, 1927-1972

17 mai 2013, Journée d’étude

Responsable : Vincent de Coorebyter

Séminaire conjoint ITEM – CIEPFC (Ecole normale supérieure, Paris, 2012-2013)

I.Organisation

Le séminaire est organisé par l’ITEM, Institut des Textes et Manuscrits modernes, UMR CNRS/ENS dirigée par Pierre-Marc de Biasi, et le CIEPFC, Centre International d’Etude de la Philosophie Française Contemporaine, centre de recherche de l’ENS, dirigé par Frédéric Worms.

Le séminaire est animé par Vincent de Coorebyter, chargé de recherche dans l’équipe Sartre de l’ITEM, membre de l’Académie royale de Belgique, directeur scientifique des Etudes sartriennes.

La durée totale du séminaire est de 24 heures, organisées en 6 séances de 3 heures et une journée d’étude de 6 heures. Toutes les séances se déroulent à l’ENS, 45 rue d’Ulm.

Le séminaire est validable, à hauteur de 6 ECTS, pour les étudiants de Master 1 et Master 2 en philosophie de l’ENS.

II. Thème

Le thème de l’imaginaire est un des plus constants dans l’œuvre de Sartre, puisqu’il constitue l’objet de son mémoire de fin d’études (1927) et un axe central de sa biographie de Flaubert (1971-1972). Etroitement lié à la question du Beau et du choix en faveur de l’irréel, l’imaginaire renvoie aussi à des notions phénoménologiques empruntées à Husserl et retravaillées par Sartre. L’objectif du séminaire est de dégager les lignes de force de cette théorie complexe de l’imaginaire en problématisant les textes clés de Sartre, à commencer par son mémoire de fin d’études supérieures, resté inédit.

III. Calendrier

Toutes les séances se déroulent à l’ENS le vendredi après-midi, de 14h à 17h (le 17 mai : de 9h à 17h). L’ordre des séances est le suivant ; chaque date est précédée du nom de la salle à l’ENS.

  • Salle des Conférences, 16 novembre 2012 : « Les enjeux de l’image dans la psychologie pré-phénoménologique » (autour du mémoire sur L’Image dans la vie psychologique : rôle et nature, avec une communication de Frédéric Fruteau de Laclos, Université Paris 1).
     
  • Salle Beckett, 14 décembre 2012 : « L’instabilité originelle : l’image entre le corps et l’esprit » (autour du mémoire de fin d’études : L’Image dans la vie psychologique : rôle et nature).
     
  • Salle Cavaillès, 18 janvier 2013 : « Avec ou contre Husserl ? Forme et matière de l’image » (autour du dernier chapitre de L’Imagination) »
     
  • Salle Cavaillès, 15 février 2013 : « La structure intentionnelle de l’image : exposé méthodique ou intuition éidétique ? » (autour du premier chapitre de L’Imaginaire).
     
  • Salle Beckett, 29 mars 2013 : « L’imaginaire, le Beau et le surréel » (autour de La Nausée et de la Conclusion de L’Imaginaire) »
     
  • Salle Beckett, 19 avril 2013 : « Sartre face à ses critiques : Merleau-Ponty, Dufrenne et Patŏcka » ANNULÉ
     
  • Salle Beckett, 17 mai 2013 : Journée d’étude sur : « L’imaginaire, le beau et l’irréel dans L’idiot de la famille » .

    9h15 : accueil des participants

    9h30 : Alexis Chabot — Le procès de l’imaginaire dans L’idiot de la famille

    10h30 : Hadi Rizk — La Chute de Pont-l’Evêque et la signification du choix de la passivité

    11h30 : Hubert Tardy-Joubert — Situation de l’écrivain en 1850 : l’imaginaire et l’irréel comme principes normatifs

    14h15 : Philippe Cabestan — L’imaginaire érotique de Gustave Flaubert

    15h15 : Vincent de Coorebyter — La consistance de l’imaginaire

    16h15 : Jean Bourgault — Leconte de Lisle, « Austère, sobre et monoclé ». Diachronie et synchronie dans L’idiot de la famille
  |   Contacts & Plans  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Suivre la vie du site RSS