Cirphles
�cole normale sup�rieure CNRS
> CRRLPM > Séminaires > Archives > Séminaire Magie et sciences humaines 2010-2011

Emprises et hantises : approches de l’animisme, animé par Xavier Papaïs

Samedi 11 juin, de 10 heures à 13 heures, à l’Ecole Normale Supérieure, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris

Xavier Papaïs

"Magie et sciences humaines"

Séminaire de recherche à l’Ecole Normale Supérieure, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris.

L’action magique tend à unir l’acte et le verbe, la personne et le lien, l’image et la force. Or c’est en dernier lieu la transmission d’un « esprit » qui scelle ces synthèses et suggère les moyens d’une puissance interne au rite.

Aussi on doit tenter une réévaluation de l’animisme, formulé en sciences humaines depuis Tylor et Freud : préciser ce concept, central pour toute « magie spirituelle », c’est montrer ce qu’on gagne en pratique à évoquer esprits et fantômes.

En spéculant sur l’"âme" ou l’"esprit", l’animisme articule la personne à un monde d’intentions qui la double. En posant l’existence de l’"esprit", il formule une théorie globale de la dissociation : il impose une polyphonie, et avec elle toute une poétique des écarts de sens.

En même temps, il pointe un mode d’action précis : sur ces clivages et ces écarts opère le tour magique par où « l’esprit » peut relier ou traverser les personnes et les voix. De là viendrait, en magie, l’emploi d’un régime spécial de signes : incantations, jets de sorts, idoles ou talismans, qui valent comme autant de canaux pour capter et transmettre l’esprit. 

Comment agit-on « en esprit » ? Sur des exemples tirés des traditions anciennes ou plus récemment des sciences humaines (clinique, ethnologie, sémiologie), on propose d’explorer les modes du pouvoir symbolique, qui sont aussi les voies symboliques de l’influence et du pouvoir.

En sorcellerie, en mystique, dans le jeu courant des passions, on devra préciser les aspects du tour magique quand il suscite un milieu d’influence, ouvrant au langage une scène d’action élargie, ainsi qu’une voie secrète pour hanter les corps vivants.

16 séances, deux samedis par mois, de 10 heures à 13 heures.

Novembre : 13 (salle Celan) et 27 (salle d’Histoire) ; Décembre : 4 (salle Celan) et 18 (salle Celan) ; Janvier : 15 (salle Beckett) et 29 (salle d’Histoire)  ; Février : 5 (salle Celan) et 12 (salle Celan) ; Mars : 5 (salle d’Histoire) et 19 (salle Celan) ; Avril : 2 (salle Celan) et 30 (salle Celan) ; Mai : 7 (salle Celan) et 21 (salle d’Histoire) ; Juin : 4 (salle Celan) et 11 (salle Beckett).

Renseignements : à l’Ens, site Usr 3308 (http://cirphles.ens.fr/) ou Mme Marie-Laure Massot (tél. 01 44 32 29 59) ; à l’Ehess, site www.ehess.fr ou Master « Arts et langages » (Mme Françoise Weyer – tél. 01 53 63 51 10) ; au Ciph (2ème semestre), site www.ciph.org (Mme Astrid Silvain – tél. 01 44 41 46 87). Ou écrire : <xavier.papais@orange.fr>.

 

  |   Contacts & Plans  |   Mentions légales  |   Plan du site  |   Suivre la vie du site RSS